Prévention et sécurité

Normes, labels, certifications : comment s’y retrouver ?

6 juillet 2018

Comment sécuriser votre domicile efficacement ?

Pour choisir les équipements de sécurité dédiés à votre logement (portes blindées, serrures, alarmes, …), il faut en premier lieu se renseigner même si vous n’avez pas de compétences techniques : réglementation, normes et labels ont été mis en place pour garantir un niveau de qualité aux consommateurs.

Les portes d’entrée peuvent répondre à certaines normes

Ces dernières indiquent que le produit présente des caractéristiques relatives à sa composition et à sa fabrication. Nous vous avons déjà expliqué la certification A2P BP pour les portes de sécurité et A2P pour les serrures, un terme essentiel pour juger la qualité et la résistance de ces solutions de sécurité mais il en existe d’autres tout aussi importantes.

Réglementations, certifications, normes et labels : mise au point

La réglementation

La réglementation est déterminée par les autorités administratives : telles que l’Etat, le Sénat, les collectivités pour ne citer que les plus importantes. Ce sont des prérequis provenant de textes de lois imposés aux fabricants. Si ces règles ne sont pas appliquées, le fabricant est sanctionné pour manquement à la loi.

Les normes

Les instituts de normalisation, comme l’AFNOR, encadrent les normes volontaires – hors normes réglementaires étant relatives à la loi et donc obligatoires (voir La réglementation). Ces normes ont pour objectif d’établir un cadre de référence avec des prescriptions techniques ou qualitatives concernant des produits, services ou pratiques. Elles sont déterminées par les professionnels et les utilisateurs. Tout le monde peut proposer un projet de norme, toutes les parties concernées par le projet sont alors entendus avant de passer à l’homologation de la norme c’est-à-dire sa validation.

Les labels

Les labels sont définis par des signes distinctifs : un nom, un logo et un cahier des charges à respecter. Attention, les labels peuvent être attribués par des organismes privés et publics, certains sont donc plus fiables que d’autres. Préférez les labels délivrés par des organismes reconnus avec vérification par un tiers.

Les certifications

La certification est une démarche visant à faire reconnaître la qualité et la conformité des produits et des services. Délivrée par un organisme certificateur indépendant, la procédure comprend un audit et une phase de tests. Elle permet d’être plus visible étant fiable (audit, test et contrôle périodique) et signalée par un logo. C’est un véritable gage de qualité.

Les normes, labels & certifications sont des démarches volontaires engagées par le fabricant pour faire reconnaître la qualité supérieure de ces produits par rapport à la réglementation établie.

Regardez cette vidéo explicative et ludique du groupe Qualitel qui résume tous ces termes en images :

Sécurité : les classifications à retenir

Normes NF

La résistance au feu des portes en métal est certifiée par les normes NF 277 et NFS 61-937.
Il existe 3 niveaux de porte coupe-feu :

  • M0 portes normalement fermées sans système de fermeture,
  • M1 portes normalement fermées avec un système de fermeture,
  • M2 portes normalement équipées d’une serrure de sécurité.

Norme Euroclasse

Classification européenne de réaction des matériaux au feu, elle est amenée à remplacer la classification M car cette dernière ne prenait pas en compte les fumées dégagées et les gouttelettes projetées au cours de la combustion.
À ce titre, la norme Euroclasse est plus sévère et plus difficile à obtenir que la classification M. La norme Euroclasse qu’est-ce que c’est ? Un marquage « CE » sur le produit ainsi que la classe correspondante.

Il existe 2 catégories :

Opacité de la fumée en quantité et en vitesse :

  • s1 : faible,
  • s2 : moyenne,
  • s3 : haute.

Gouttelettes et débris enflammés :

  • d0 : aucun débris,
  • d1 : débris enflammés ne durant pas plus de 10 secondes,
  • d2 : ne rentrant pas dans d0 et d1.

 

Norme EI

Cette norme mesure la durée de résistance au feu pendant laquelle un élément de construction conserve ses propriétés physiques et mécaniques selon 2 critères :
– Etanchéité aux gaz et aux flammes : représenté par la lettre E,
– Isolation thermique (obligatoirement en complément d’une classification R ou E) : représenté par la lettre I.
Durant les tests, l’isolation thermique doit garantir un maximum de 360° en un point précis et de 180° sur l’ensemble de la surface de la porte.
2 ou 3 chiffres suivent ces lettres, elles indiquent le temps de résistance en minutes comme la norme EI30 pour 30 minutes de résistance au feu.

Norme AEV

La norme AEV : Air, Eau, Vent a été mise en place pour définir les performances d’une porte selon ces 3 critères :

  • Etanchéité à l’air,
  • Imperméabilité à l’eau,
  • Résistance au vent.

A noter : votre localisation est à prendre en compte, certaines régions ont des spécificités météorologiques qui nécessitent une résistance plus ou moins forte pour chacun de ses critères.

Demandez conseil à un professionnel pour plus de précision sur le modèle de porte qui vous intéresse.
Vous êtes maintenant incollables sur les termes et les principales classifications en termes de sécurité, vous pouvez faire votre choix en toutes connaissances de cause.

Vous aimerez également

Commentaires

Laissez un commentaire