Tout sur les portes

Le crédit d’impôt, y avez-vous pensé ?

4 novembre 2016

Depuis le 27 septembre 2017, bénéficier d’un crédit d’impôt de 15% sur sa porte d’entrée, c’est possible !

Propriétaire d’une maison, vous changez vos fenêtres. Avez-vous pensé à investir également dans une porte blindée en profitant du crédit d’impôt ?

Porte d’entrée ou courant d’air ?

Plus les jours raccourcissent, plus les températures baissent. N’attendez pas l’hiver pour vous soucier de l’isolation thermique de votre domicile. Dans une maison, la porte d’entrée peut être un facteur important de déperdition thermique. Passez donc votre main autour de votre porte !

Sentez-vous l’air froid qui pénètre à l’intérieur ? Remplacer votre porte peut donc être une bonne affaire. A la clé une meilleure isolation et donc des économies de chauffage sans compter le confort de vie gagné.

Selon l’Ademe, on estime entre 10 et 15 % la déperdition de chaleur engendrée par des portes et fenêtres mal isolées et entre 5 et 10 % pour les ponts thermiques (zone ponctuelle ou linéaire qui rompt l’enveloppe isolante du bâtiment).

 

Porte blindée et isolation

Il existe des portes blindées haute sécurité (car une porte doit vous protéger avant tout des cambrioleurs) dont les performance en matière d’isolation thermique sont significatives.

Le coefficient Ud est utilisé pour mesurer l’isolation thermique d’une porte d’entrée : U pour coefficient d’isolation et d pour la porte. Situé entre 1 et 4, plus l’Ud est petit, meilleure est l’isolation de la porte et donc la consommation d’énergie. Vous devez donc rechercher un petit coefficient.

Il faut savoir qu’il y a quelques conditions à respecter :

  • Les portes pavillonnaires uniquement sont éligibles.
  • Seules les portes répondant à la norme Ud ≤ 1,7 W/m².K vous permettront de bénéficier du crédit d’impôt.
  • Le revendeur-poseur doit obligatoirement être certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Pour avoir plus d’informations, consultez les sites suivants :

Renseignez-vous mais faites vite avant qu’il ne soit trop tard, vous avez jusqu’au 27 mars 2018 inclus pour profiter d’un crédit d’impôt à 15 %.

Vous aimerez également

Commentaires

Laissez un commentaire